Une industrie culturelle en développement : l’architecture en terre

Fondé sur la dimension à la fois culturelle, sociale, économique et environnementale de l’architecture en terre, ce projet vise le renforcement de cette « industrie culturelle » par le biais d’une série d’actions : inventaire spécifique et promotion de ce patrimoine au Niger, création d’un pavillon d’exposition au sein du Musée Boubou Hama à Niamey, actions de formation auprès de professionnels, construction de 3 prototypes d’habitats, organisation du Colloque 2014 de l’Architecture en Terre à Niamey.

Thierry Brésillon

« PAS DE FUTUR SANS CULTURE »

Dans le cadre de ses activités au Niger, le Comitato Internazionale Per Lo Sviluppo Dei Popoli (CISP), porte un vif intérêt à la thématique de l’architecture au Niger et nous avons l’honneur de vous annoncer le démarrage des activités du projet « Une industrie culturelle en développement : l’architecture en terre » soumise en juillet 2011 à l’appel à proposition du Secrétariat du Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Secrétariat ACP).

Pour mener à bien nos objectifs avec l’ensemble des partenaires et associées impliqués dans le montage du projet, le CISP a été mandaté le 15 août 2012 dans le Programme ACP-UE d’Appui aux secteurs culturels ACP du 10ème Fonds européen de développement.

CMJN de base

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s